Retour aux actualités

La Rochelle Technopole - Pour stimuler l’innovation

19/03/2018 Thème : Actualités RETIS

Photo.png

La Rochelle a fait de l’accompagnement des entreprises innovantes une priorité, avec la volonté de créer un environnement propice à leur développement. Dynamisme du tissu économique, compétences locales, dispositifs d’accompagnement : La Rochelle a tout le potentiel pour attirer les projets innovants. La création, le 1er janvier 2018, de la Technopole de La Rochelle en témoigne. 

Entretien avec Patrick VALVERDE, Directeur Général de TVT Innovation et Président de RETIS et d’EBN

L’innovation est-elle synonyme de développement économique ?

Patrick Valverde « Disons que l’innovation s’immisce partout. Aujourd’hui, les façons d’acheter, de se déplacer, de vivre ont changé avec le numérique. Tous les secteurs d’activité sont touchés par ces changements, d’où la nécessité de faire des choses nouvelles ou de les faire autrement. Dans ce domaine, chaque territoire peut se singulariser en innovant dans tel ou tel secteur qui lui est propre, lié à son histoire, sa situation, ses points forts. La Technopole de La Rochelle met par exemple l’accent sur les éco-activités, le digital, les biotechnologies et la nutrition-santé, sans que ces thèmes soient exclusifs ».

Quelles sont les conditions d’obtention du label Technopole ?

« RETIS audite les territoires candidats sur trois dimensions principales. D’abord l’animation de l’écosystème local : il faut renforcer le travail en commun des collectivités, des chambres consulaires, des syndicats professionnels, des laboratoires de recherche, de tous ceux qui jouent un rôle dans le développement économique et l’innovation. Le 2ème point, c’est l’accompagnement des entrepreneurs par ces acteurs locaux. Enfin vient la prospection et la promotion, le marketing du territoire. La Technopole de La Rochelle répond à ces trois préconisations. Elle avait le label à titre provisoire depuis 2016, elle l’a désormais totalement ».

Quels en sont les avantages ?

« L’économie est complexe aujourd’hui. A travers les Technopoles, on simplifie l’accès des porteurs de projets aux dispositifs publics et privés d’accompagnement. C’est une façon d’être plus efficace. Enfin, La Rochelle est désormais membre d’un réseau où figurent d’autres Technopoles reconnues en France et en Europe. Cela donne des capacités supplémentaires à ses techniciens ».

La Rochelle Technopole : Que fait la régie ?

La régie positionne l’Agglo de La Rochelle comme territoire fécond pour l’innovation. Elle détecte ici et ailleurs les porteurs de projets, start-up ou entreprises plus anciennes mais développant des projets novateurs. Elle leur offre un accompagnement sur-mesure propre à faciliter leur implantation et leur réussite : recherche de financements, de partenariats, de locaux... Elle sensibilise à l’innovation et anime l’écosystème local sur ces questions.

  • Avec quels partenaires ?

Ils sont nombreux. Animée par l’Agglomération, la Technopole intègre principalement la Région, la CCI de La Rochelle, l’Université, l’Eigsi et Sup de Co, mais également l’incubateur départemental, le CESI, le CRITT Agroalimentaire, le CRAIN et TiPee ainsi que les clusters et réseaux d’entreprises comme Digital Bay, le Pole Aliments Santé, Atlantech, Biotop ou le cluster Nautique.

  • Un congrès national

Le réseau de l’innovation RETIS a choisi La Rochelle pour son congrès annuel du 16 au 18 mai prochain. Cet événement réunira à l’Espace Encan les représentants d’une centaine de technopoles et incubateurs de France. Les ateliers seront ouverts aux entreprises innovantes et partenaires de La Rochelle Technopole.

Lien pour télécharger l'entretien.