Retour aux actualités

Rapport IGAENR "Evaluation des incubateurs publics" - Communiqué du réseau RETIS.

26/11/2014 Thème : Actualités Réseau/lobbying

logo_retis_md.jpg

L’ensemble des incubateurs publics membres du réseau RETIS a eu cette année l’occasion d’interagir avec l'Inspection Générale de l'Administration de l'Education Nationale et de la Recherche – IGAENR. RETIS a lu avec beaucoup d’intérêt les conclusions de l’évaluation du dispositif d’incubation qui a découlé de ces échanges.

Ce travail approfondi formule plusieurs constats très positifs pour les incubateurs publics :

  • Le rapport reconnaît explicitement la place prise par les incubateurs publics au sein des écosystèmes locaux d’innovation, et indique qu’il s’agit d’un dispositif public désormais bien intégré et identifié dans la chaîne de la création d’entreprises innovantes, en toute complémentarité avec les autres structures d’accompagnement et avec les SATT, vis-à-vis desquelles la perspective d’un conventionnement est encouragée à l’instar de plusieurs régions citées en exemple.
  • Le rapport souligne que les incubateurs publics ont contribué à créer 16 000 emplois et 2 600 entreprises à un coût tout à fait raisonnable. Le taux de survie à cinq ans observé est de surcroît de 73%. Les incubateurs et leur institution fondatrice qu’est le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, ainsi que l’ensemble de leurs partenaires, peuvent être fiers de ces réussites et réalisations, même si le rapport signale les difficultés de croissance des entreprises françaises, au-delà donc de leur création.
  • Ce rapport salue la qualité du travail d’accompagnement fourni par les incubateurs au bénéfice des porteurs de projets et des entrepreneurs et souligne que les incubateurs publics sont l’une des rares structures où l’Etat, les collectivités et les universités sont autour de la table et partagent un même outil.
  • Il reconnaît que les incubateurs resteront, par nature, dépendants d’un soutien public : leur valeur ajoutée est sociale et ne peut être captée par les incubateurs eux-mêmes. RETIS se réjouit donc particulièrement que, dans les deux scénarios d’évolution proposés au titre des recommandations, et qui reflètent la recherche d’un équilibre entre le dynamisme qui peut se déployer au niveau local et régional et la stratégie de soutien à la création d’entreprises innovantes à partir de la recherche publique qui a forcément une forte composante nationale, la mission préconise en toute hypothèse une poursuite du financement du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.
  • Le rapport recommande par ailleurs de permettre une meilleure homogénéité de la qualité des services rendus aux porteurs de projet. RETIS rassemble les acteurs des écosystèmes territoriaux, gère des formations qualifiantes et diplômantes ainsi que deux labels de qualité des écosystèmes d’innovation. Le réseau RETIS a prouvé de longue date sa capacité par des formations et des ateliers d’échanges de bonnes pratiques à prendre une part majeure à cet effort de montée en gamme des services de tous les acteurs des écosystèmes d’innovation.

C’est dans ce contexte que le Président de RETIS a écrit à Mme Geneviève FIORASO, Secrétaire d’Etat chargée de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, afin de lui proposer de participer activement aux réflexions qui vont découler de ce rapport et à l’élaboration du meilleur scénario d’avenir pour les incubateurs publics.