Retour aux publications

VULOG: zoom sur une start'up accompagnée par l'Incubateur PACA-Est

18/11/2013 Thème : Start’ups du Réseau à la Une

Découvrez le projet VULOG, incubé par l'Incubateur PACA Est entre 2004 et 2006!

success-story VULOG 

vulog logo

VULOG développe et commercialise des solutions logicielles permettant de mettre en autopartage tous types de flottes (électriques, thermiques, deux et quatre roues), pour de l’autopartage libre service en ville ou à destination des entreprises afin d'en optimiser la flotte. Ces solutions permettent une gestion optimale et en temps réels de la mise à disposition et du suivi de véhicules, une relation client (réservation, abonnement, facturation) interactive et instantanée et de bénéficier d’outils de traitement, d’analyse et d’optimisation des données collectées.

Les débuts

« En 2001, avant même la création de VULOG, nous avons participé au projet de développement de véhicules automatiques de l’INRIA. C’était la période noire de la voiture électrique, la fin des années 90. Se lancer dans le libre service avec des véhicules électriques était alors une folie. », se souvient Georges Gallais, PDG de VULOG.
Georges Gallais, David Gibory et David Emsellem, issus de l’INRIA et de l’institut I3S, ont créé VULOG en 2006, après avoir remporté les premiers Galileo Masters, concours européen qui récompense les meilleures applications innovantes satellitaires, en 2005. L’impact potentiel des services de navigation par satellite sur les questions relatives à l’environnement, les économies d'énergie et aux encombrements urbains, constitue le point de départ du projet.

Evolution/résultats

De 2007 à 2011, VULOG a fait un partenariat avec la ville d’Antibes, comme cité-pilote, pour expérimenter son premier service d’auto-partage avec des véhicules électriques et ainsi perfectionner son système d’information. Fin 2008, le Fonds Eco-mobilité Partenaires de la SNCF a investi dans la jeune société, reconnaissant ainsi ses compétences technologiques et son positionnement sur le marché de la mobilité urbaine. En 2011, VULOG a été retenue par Veolia Transport (Proxiway/Venap) pour fournir l’ensemble du système de gestion du parc d’Auto Bleue (système d’auto-partage avec voitures électriques à Nice). La même année, la société a bouclé son premier exercice bénéficiaire à 1,1 million d'euros de chiffre d'affaires. Elle participe aujourd’hui à des projets d’envergure tels que « Ville Mobilité Energie » (soutenu par l’ADEME) et « Elliot », un projet européen de mesure de la qualité de l’air (financé par la Commission européenne, 100 000 € dévolus à VULOG).

  • Références VULOG : voitures électriques en Libre Service (Auto Bleue Nice, Yélomobile La Rochelle, Cité Vu Antibes, Moebius Rueil-Malmaison, Gourdon), leaser européen pour de l’autopartage en entreprise, PSA pour pré-équiper des véhicules de fonctionnalités d’autopartage en 1ère monte, etc.

Perspectives/avenir

VULOG compte concentrer ses efforts sur son cœur de métier: les solutions HardWare et SoftWare pour de l’autopartage. L'équipe devrait s'étoffer pour atteindre d'ici à 2015 une trentaine de personnes pour un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros selon les objectifs fixés par Georges Gallais. Face à des constructeurs opérateurs, comme Car2go (retenu à Lyon) du groupe Daimler, VULOG propose des solutions sur mesure pour tous types de véhicules et tous types de services, y compris les vélos électriques comme à Monaco.

Présentation de l'incubateur

André labat nb

Créé en 2001, l’Incubateur Paca-Est est financé par le Ministère en charge de la Recherche, la région PACA, les Conseils Généraux 06 et 83, et les communautés d'agglomération de Sophia-Antipolis, Nice, Toulon et Grasse. Fondé et soutenu par l’Université de Nice-Sophia Antipolis, l’Université du Sud Toulon-Var et l’INRIA Sophia-Méditerranée, il a pour objectif la valorisation des compétences et le transfert des technologies issues des laboratoires universitaires et organismes de recherche publics à travers la création d’entreprises innovantes et la création d’emplois à haute valeur ajoutée sur le territoire.

Il soutient et accompagne les projets issus ou en lien avec la recherche publique française ; pour cela, il offre un accompagnement personnalisé, des formations, l’attribution d’une enveloppe financière tout au long de la période d’incubation (24 mois maximum) et des facilités d’hébergement.

Généraliste, l’Incubateur Paca-Est accompagne des projets de toute thématique et de tout domaine technologique. Fin 2012, l’Incubateur Paca-Est comptait près de 500 emplois directs créés par les 96 entreprises qu’il a accompagnées.