Retour à la liste

Retis a lu pour vous – Revue de presse AEF Infos du 11 octobre 2021

  • Actualités partenaires
  • Publiée le

Retrouvez chaque semaine la revue de presse AEF ! Au sommaire, une sélection des dépêches de l’AEF Info, sur le thème de l’innovation et de la recherche, pour les membres du réseau Retis.

 

  • « L’effort de recherche pourrait augmenter à 2,36 % du PIB en 2020, après un recul à 2,19 % en 2019 (MESRI) », 8 octobre 2021, par Julien Jankowiak
    • Extrait : « “En 2019, la Dird [dépense intérieure de R&D] s’établit à 53,4 Md€ en valeur, soit une progression de 1,6 % en volume (+1,8 % en 2018). L’effort de recherche s’élève à 2,19 % [du PIB] en 2019 après 2,20 % en 2018”, chiffre une note du service statistique du MESRI, publiée en septembre 2021. En 2020, la Dird s’établirait à 54,2 Md€ : la dépense des entreprises reculerait de 0,6 % en volume (35,9 Md€) et celle des administrations resterait stable à 18,4 Md€. La baisse de la Dird (-1 %) serait donc moins élevée que celle du PIB (-7,9 %), amenant l’effort de recherche à augmenter à 2,36 % en 2020.»
  • « LPR : publication du décret d’application sur le contrat de projet ou d’opération de recherche », 7 octobre 2021, par René-Luc Benichou
    • Extrait : « Le décret précisant les modalités d’application du “contrat de projet ou d’opération de recherche” est publié au Journal officiel daté du 7 octobre 2021. Créé par la loi de programmation de la recherche, ce contrat de travail de droit privé est l’équivalent, pour les établissements de recherche publique ayant le statut d’Epic ou de fondation, du “contrat de mission” créé à l’intention des établissements publics de recherche et d’enseignement supérieur. »
  • « L’univers des start-up est-il compatible avec celui de l’industrie ? (étude de la Fabrique de l’industrie) », 7 octobre 2021, par Julien Jankowiak
    • Extrait : « “De nombreux observateurs semblent persuadés qu’en France, les univers des start-up et de l’industrie ne seraient pas compatibles. Il est certes indubitable que ces jeunes entreprises relèvent essentiellement du secteur tertiaire. Toutefois, en conclure qu’elles n’apportent aucun avantage compétitif à notre base industrielle serait inexact”, analyse la Fabrique de l’industrie dans une étude publiée en septembre 2021 (1). “Le développement de start-up industrielles se heurte à un problème de financement mais ce dernier n’est pas propre à l’industrie”, pointe par ailleurs l’étude. »
  • « Création d’un portail unique pour les appels à projets de l’Ademe, l’ANR, l’Inserm, l’ANRS, l’Anses et l’Inca », 7 octobre 2021, par Anne Roy
    • Extrait : « “Six acteurs français jouant un rôle majeur dans le financement des projets de recherche” – l’Ademe, l’ANR, l’Inserm, l’ANRS-MIE, l’Anses et l’Inca – regroupent l’ensemble de leurs appels à projets scientifiques sur un portail unique, annoncent-ils le 7 octobre 2021. Ce nouveau portail, appelsprojetsrecherche.fr, doit “faciliter l’accès aux appels à projets et aux financements associés de la recherche”. Cette initiative entend répondre aux “demandes de simplification de la recherche de financements”, inscrite dans la loi de programmation de la recherche. »
  • «PLF 2022 : les députés proposent d’allonger à 10 ans le statut de jeune entreprise innovante », 6 octobre 2021, par René-Luc Benichou
    • Extrait : « Jugée trop courte au regard des délais d’obtention de résultats de R&D, la période pendant laquelle une PME peut bénéficier du statut de JEI (jeune entreprise innovante), qui est aujourd’hui de 7 ans, devrait être portée à 10 ans. Telle est la proposition qui a été adoptée par la commission des finances de l’Assemblée nationale le 5 octobre 2021, lors de l’examen du projet de loi de finances pour 2022. Le texte sera examiné en séance publique à partir du 11 octobre. »

 

 

cookies